Troy Emery, taxidermiste chamarré

Troy Emery a 34 ans, il est Australien et est l’une des étoiles montantes de la scène artistique Australienne.

Troy+Emery,+Portal+to+a+Better+Place,+2013,+High-density+taxidermy+foam,+polyester+pom+poms,+20+x+113+x+24+cmTroy+Emery+12+lo+res

Depuis la fin de ses études d’arts appliqués, en Tasmanie et à Sydney, ce jeune artiste enchaîne les expositions collectives puis solo en Australie. Depuis quelques années ses sculptures, joyeuses et colorées s’exportent également vers l’hémisphère Nord.

Troy produit des créatures que l’on croirait sorties d’un zoo imaginaire. Sa carrière artistique est une succession de créations d’animaux chimériques aux allures d’oiseaux du paradis qu’il qualifie de “fausse taxidermie”.

20091212_113-troy-emery-sca1-1.jpgtroy5

Les félins et les petits canidés, sont ses sujets de prédilection. Il s’amuse à recouvrir leurs silhouettes, de pompons multicolores, de laine, de franges ou autres éléments textiles. Ces prédateurs se transforment tout à coup en objet décoratifs, inoffensifs et presque drôles.

IMG_0738Troy+Emery+4+lo+res

Tout en utilisant un processus très proche de celui de la taxidermie traditionnelle, Troy souhaite partager son regard sur le rapport entre l’homme et l’animal, et la capacité de l’homme à leur donner un sens, une utilité allégorique ou métaphorique.

Il constate que les animaux ne se limitent pas d’exister simplement (aux yeux des hommes) mais deviennent des objets décoratifs, des accessoires, des tendances. Leur fourrure décore nos corps, les motifs de leur pelage décorent nos meubles, la taxidermie décore les musées, les trophées de chasse décore le chasseur…

Troy Emery pousse les critères décoratifs de ses animaux sauvages à leur extrême : les poils, la couleur, leur douceur sont tous ces attributs qu’il exagère sur ses sculptures. Il les transforme ainsi en créatures mythologiques ou hypothétiques.

tumblr_nsy77wPRTA1qhfsm3o1_128020110325_008troyemery-menagerie

Quant aux artistes qu’il admire, il cite  deux grands noms connus pour leurs travaux étroitement liés au monde animal : Jan Fabre, l’impressionnant tapisseur d’ailes de scarabées (entre autre)  et le plasticien Mark Dion. On lui souhaite de connaître la même carrière.

Time+traveller+(small),+pompoms,+polyurethane,+glass+eyes,+timber.+150+h+x+97+w+x+70+d.jpg

A ce jour, Troy Emery est représenté par la galerie Martin Browne Contemporary à Sydney et Gould Galleries à Melbourne.

(@ pics from INTERNET @)

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s